versuris.com

versuri 03 - coeur à l'outrage - mess bass

Te rog, așteaptă...

(mess b-ss)

vous savez, on rêve révolte
que le peuple se soulève
des pavés, des chiffons dans les bouteilles
ils nous emmerdent
je crois bien que c’est réciproque
tout ce qu’on sème
c’est eux qui le récoltent
spartiate mis à part
un paria impartial
vaut mieux se fier à la mafia
se méfier de ces gars fiables
pédophiles comme ministres
c’est l’école des petits qu’ils visitent
j’entends dire qu’iblis est busy
dieu est en leasing
mais oui, ils insultent dieu
se rendent pas compte du risque
et nous, on ferme les yeux
un peu comme leur justice
enculer le procureur
me procurai en l’occurrence
un plaisir si immense
j’ai la haine contre cet état
comme on peut le constater
dans ce débat, on ne se tait pas
je me détendrai, enterré
une vie de rêve à la dérive
crois pas qu’on déprime tout le temps
en tout cas je pense beaucoup
que ça vaut le coup
quand tout fout le camp
les critiques me piétinent
personne n’a pitié
comment se peut-il, que ce petit
se plait-il dans ce métier ?
j’ai pris le rap par dépit
je n’en voulais pas au départ
mais j’ai l’art d’écrire avec l’air d’y croire
on m’a dit, je le paierai cher
si je veux percer
je vois tout à grande éch-lle
normal que je sois perché
le temps, c’est de l’argent
tout le temps endetté
les riches t’ont leurré
l’euro a flingué le franc
seuls, les pauvres l’ont pleuré
la concurrence te fera danser en boite
pendant que ta mère, elle … se pliera en quatre
nos rèmes seraient beaucoup plus sereines
si les jihènes qu’on fréquentait
attiraient moins les sirènes
mon pote s’est mis minable
dans le whisky, il s’est noyé
et on trouve ça formidable
que dans le clip à stromae
la vie de la rue, attention !
c’est pas bling-bling
bang-bang, stupéfiants
à moins que la conseillère d’orientation
tue tes chances
il veut finir ses études
l’élève loin de la moyenne
bon qu’à remplir des cellules
ce qui rend les rappeurs si célèbres
parce qu’à 6 du mat’
ces porcs te harkisitionnent
parloir, t’apprends que ta meuf écarte
ta petite sœur michtonne
je précise … si je n’ai pas d’ami
c’est parce qu’il y a des chaises vides
pendant les repas de famille
alors faire des ceaux-mor en commun
c’est pas si simple
pas confiance en ce haïtien
mais c’est mieux qu’un parisien
vomir un texte à l’occas’
ce n’est pas ce qui me soulage
même si j’y mets du … cœur à l’outrage
je chanterai la m-rs-illaise
avant de buter un flic
car que fait la police
quand un keuf est impoli ?
si ce n’est que ta vie s’arrête
tu pourrais risquer quoi ?
juste après une balle dans la tête
qu’ils te lisent tes droits
ils nous sauveront tous
juste avant les munic-p-les
écoute un discours, discount à deux balles
ils aiment nous voir souffrir
je vois où ils veulent en venir
plus jeune, je voulais déjà tout dire
les couilles pleines de souvenirs
le maire de la ville, je l’encule
même s’il est sensible
un peu comme ma zup
mais il ne nous laisse pas tranquille
système oppressant
droit de paroles, on fait sans
parle comme bon te semble
les conséquences, c’est qu’on te descende
une liberté emprisonnée
à censurer l’expression
après ce qu’on a enduré
c’est plus qu’une petite colère
contre ces colons
artiste, parce que même le terroriste
n’est qu’un produit
djazaïr, je m’introduis
un peu comme brody
j’ai la rage et réagis
pas hardcore, mais réaliste
si on me rembourse ma thérapie
c’est pour qu’il se paie sa ferrari
faut que tu te f-sses de la maille
avec un mi-temps
en attendant que ton âme
retourne chez son fabricant
pour faire la différence
il faut être différent
je veux baiser la france
tout comme mitterrand
pour mes parents
je repartirai pas sans thune
rouge, vert, blanc, l’étoile
le croissant de lune … djigo !

- versuri mess bass


versuri aleatorii